Si, si, c'est ce que je suis : impardonnable. Laisser Kidélire sans nouveau post pendant un mois, ce n'est pas très sérieux. Ce n'est pas que je me sente obligé de me justifier (enfin un peu quand même) mais j'ai plusieurs raisons, toutes différentes et toutes liées.

Les fausses raisons :
- Je suis parti un mois au Tibet, à la recherche du sens de la Vie. Je l'ai trouvé, mais pas la connexion Internet qui va avec ;
- J'ai décidé d'arrêter de lire pour ne regarder que TF1. Depuis, je porte des talonnettes en cherchant à épouser une ex-top modèle reconvertie dans la chanson.

Les raisons météorologiques :
- L'hiver s'éternise. Le ciel est gris et bas. Je n'ai pas envie de m'occuper d'un blog mais de me cacher sous ma couette ;
- Le week-end, il fait beau. Je n'ai pas envie de m'occuper d'un blog mais de sortir prendre l'air.

Les raisons de mauvaise foi :
- J'ai eu la grippe la semaine dernière alors je suis fatigué ;
- Je n'ai pas très envie de répondre quand je reçois des commentaires comme celui-ci (je cite) : " pas tres bien ecris je trouve mais bon si tu as 4 ans  c'est a la hauteur de ton age". Je respecte totalement les avis de chacun mais là, je trouve qu'il n'y a aucune analyse et en plus je me sens attaquer.

Les vraies raisons secondaires :
- Depuis 4 ans, j'ai au minimum 2 heures de transport en commun (train+train+bus ou vélo) pour aller au travail. Alors le soir, je ne suis pas très motivé pour allumer le PC ;
- Je prépare un concours de la fonction publique territoriale. Le réussir me permettrait de mettre à niveau mes envies professionnelles et mon grade.

Les vraies raisons :
- Depuis deux mois, je n'ai rien lu de formidable. Du moins, rien qui me donne envie d'en parler autour de moi ;
- En ce moment, je n'ai pas très envie de bloguer. Je n'ai d'ailleurs pas très envie de lire en ce moment. Alors je ne suis pas sûr que mes avis soient très constructifs.

Alors pour toutes ces raisons, Kidélire va rester silencieux pendant quelques temps. Mais qui sait, avec le retour du printemps...

PS : Je remercie sincèrement ceux qui continuent à venir faire un tour sur Kidélire malgré mon long silence.