broderiesBroderies / Marjane Satrapi. - L'Association, 2002. - (Côtelette).

En Iran, les femmes, après le repas, ont une activité qu'elles adorent pratiquer autour d'un thé : La Discussion. Cela consiste à parler des autres, car comme le dit grand-mère Satrapi : "Parler derrière le dos des autres est le ventilateur du coeur". Marjane Satrapi, avec beaucoup d'humour, nous fait donc découvrir une partie très intéressante de la vie des femmes iraniennes. Car celles-ci se lâchent carrément quand elles sont entre elles. Elles racontent sans complexes leur sexualité, leurs relations avec les hommes. Enfin quand je dis "leur", c'est surtout celles des autres :-) On découvre par la même occasion qu'en Iran, malgré l'image stricte et rigide du régime actuel, des femmes vivent leur sexualité comme elles le souhaitent, même si certaines sont encore opprimées et soumises. Entre traditions et liberté,  chacune exprime ses choix et ses opinions. A (re-)découvrir.